Quel est le sens du baptême ?

Des livres entiers ont été écrits au sujet du baptême, et depuis 2000 ans, les chrétiens réfléchissent sur l’importance de cet acte et méditent sur son sens.

A la base, le baptême exprime :

-l’acceptation et l’intégration du message. Pour le croyant, c’est compris comme une identification à l’Evangile, la manière prescrite par Jésus pour répondre positivement à son message (Marc 16.16 ; Matthieu 28.18-20).

-une participation du croyant à la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Jésus. Romains 6, en parlant du sens spirituel du baptême dit :



[…] nous tous qui avons été baptisés en Christ-Jésus, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d’entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. 5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection.


Quelle belle image !

-Le moment quand Dieu donne au croyant le pardon de ses péchés et (généralement) le don du Saint-Esprit (Actes 2.38 ; 22.16)

-L’appartenance au Corps du Christ, qui est son Eglise. « Car nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit en un seul corps » (1 Corinthiens 12.13).

-L’engagement « d’une bonne conscience » envers Dieu. « [L’arche de Noé] était une figure du baptême qui vous sauve, à présent, et par lequel on ne se débarrasse pas de la souillure de la chair, mais qui est la demande (adressée) à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ » (1 Pierre 3.21).

suite: Pour qui est le baptême ?